Le roi de la jungle argentin

big_black_beauty-05e28 grande_gueule_mais_plus_petit lutte-b2f4f monumento_natural_yaguarete-8 batards_2-6c21d

Le Roi de la Jungle

 
Il y a des léopards en Argentine ?
Bien qu’ils se ressemblent, il ne s’agit pas du léopard que l’on peut trouver en Afrique, mais bien du Jaguar d’Amérique du sud, plus grand et robuste.
 L’immensité du territoire argentin explique l’abondante biodiversité du pays, allant des glaciers du sud de la Patagonie argentine, aux forêts tropicales de la Selva dans le nord. On y trouve bien entendu de nombreux animaux typiques comme les pingouins, le Tapir, le Toucan ou encore le Puma. Mais le plus extraordinaire de tous, est sans aucun doute le Jaguar, d’une part pour sa splendeur et sa férocité, d’autre part pour sa rareté et vulnérabilité.
 
Un chat pas comme les autres
Troisième plus grand félin au monde, le Jaguar peut peser jusque 130 kg, et mesurer jusqu’à  80 cm (à 4 pattes), soit 20 fois la taille du minou que vous avez à la maison. Les plus grands exemplaires se trouvent en Argentine.
 
A chacun son style
La plupart des jaguars sont de couleur jaune foncée, avec des tâches noires réparties irrégulièrement sur tout le corps sauf le ventre qui est blanc.
 D’autres groupes, qui trouvent que cela n’a aucune allure, préfèrent une couleur plus sobre, d’où les panthères noires, chez qui on peut néanmoins détecter des taches avec le reflet du soleil.
 Enfin, les vrais rebelles sont les jaguars albinos de couleur blanche, plus rares encore que leurs frères jaunes et noirs.
 
Compétences
Comme il se doit à notre époque, le jaguar est très polyvalent  et sait s’adapter à différents environnements.
 Bon nageur, même les grandes rivières comme celle d’Iguazu ou la rivière du Paraná ne présentent pas de réels obstacles, bien au contraire, l’eau fait partie de son terrain de chasse.
 
Tant qu’il y a à manger
Le jaguar n’est pas difficile quant à son environnement, il survit aussi bien dans les forêts denses et humides, que dans les steppes arides... tant qu’il y trouve de la viande.
 
Au menu
Le rêve de toutes les mamans : le jaguar mange de tout. Quoiqu’il préfère les proies de grande taille comme les tapirs, les pécaris, ou encore les corzuelas, el Yaguarete aime tout autant le petit lézard, serpent, singe, poisson ou oiseau, et très occasionnellement, un fruit. Les plus courageux vont même jusqu’à attaquer des caïmans (crocodiles).
 
Où puis-je les trouver ?
Si vous n’avez pas plus de quelques années, il est préférable d’aller lui rendre visite au zoo de Buenos Aires. Le jaguar cherche à éviter l’homme et ne se montrera pas volontairement, d’autant plus que son espèce est en voie d’extinction. En Argentine, on estime qu’il n’en reste plus que 250.
 Actuellement, le jaguar argentin se trouve principalement dans le nord, dans les régions de Misiones, Chaco et Las Yungas.
 
Pourquoi est-il en danger ?
Une histoire que l’on connait malheureusement tous, la déforestation massive qui a eu lieu lors de l’industrialisation de l’Argentine et l’expansion agricole a réduit l’habitat du yaguarete de plus de 90 %. De plus, entre le 19e et le début du 20e siècle, les jaguars furent chassés en masse pour leur fourrure, très valorisée sur le marché, ou encore pour leur graisse utilisée pour soigner certaines maladies. Au début du 20e siècle, quelques 18000 jaguars ont été tués par l’homme chaque année. Et malheureusement, il y a encore aujourd’hui des braconniers qui chassent le jaguar illégalement afin de vendre la fourrure sur le marché noir.
 Par ailleurs, avec la perte de leur habitat, il arrive que le jaguar attaque des animaux domestiques comme les vaches ou les moutons, provoquant ainsi la colère des éleveurs qui n’hésitent alors pas à sortir leurs fusils.
 
Que fait-on pour le protéger ?
Aujourd’hui les jaguars se trouvent principalement dans des parcs naturels protégés où il est interdit de les chasser. Le problème est que cette population féline se répartit sur trois zones séparées les unes des autres, ce qui rend la reproduction très difficile et affaiblit l’espèce qui ne peut plus se mélanger et tend à la consanguinité.
 Heureusement, il y a des associations comme la Red Yaguarete. Cette dernière se constitue de volontaires de tout genre, qui se mobilisent pour sauver le yaguarete de l’extinction. L’association est gérée par un petit groupe de scientifiques qui se chargent non seulement de la préservation, mais publient également des rapports de mise à jour sur le nombre de jaguars, leur état de santé et leur localisation.
 
Le Jaguar se trouve dans l’une des plus belles régions de l’Argentine.
 Venez découvrir, avec Terra Argentina, nos circuits Iguazu et Selva et alors peut-être, peut-être… rencontrerez-vous El Yaguarete.