La coupe mondiale du Tango

aptopix-argentina-tango-2-a22 piazzolla-86030-e437d tango_paris-d1240

La coupe mondiale du Tango

 
A l’initiative du gouverneur de Buenos Aires, depuis 2003, se déroule annuellement le festival et championnat mondial du tango. En août chaque année, la ville préviligie deux semaines au tango et aux milongas. Encore inexistant il y a 10 ans, l’évènement est en plein essor, et en 2013, celui-ci n’attira pas moins de 550 000 spectateurs venu des 4 coins du globe, pour assister à la représentation envoutante et talentueuse de plus de 500 couples danseurs, on ne sait plus sur quel pied danser !
 
C’est quoi déjà le tango ?
Le tango est une danse et un genre musical né dans les rues et maisons closes de la région du Rio de la Plata, qui concernent principalement les villes de Buenos Aires et Rosario en Argentine, et Montevideo en Uruguay. L’origine même du tango est difficile à définir. Aujourd’hui, on dit que le tango est un mélange entre les rythmes africains venus avec les esclaves, et les danses de salon européens, comme la valse, le scottish, le mazurka…
En tant que genre musicale le tango connaît un rythme plutôt lent, mélancolique et presque toujours accompagné du bandonéon, soit un accordéon d’origine allemande. Il faut savoir que le tango comme on le connaît aujourd’hui, a surgi à l’aube du XXe siècle, à l’époque où l’Argentine comptait 3 hommes pour une femme, d’où la note nostalgique !
« Le tango est une pensée triste qui se danse » Enrique Santos Discépolo.
 
Carlos Gardel, roi du tango, un français ?
Ironiquement Carlos Gardel, le chanteur de tango de loin le plus célèbre en Argentine, est né à Toulouse en 1890. Et alors que le tango est sans aucun doute une musique qui se danse, ses chansons quant à elles ne se dansent pratiquement pas. Écoutez par vous même un de ses numéros et laissez vous emporter par la mélancolie.
 
 
Le tango est nomade
Depuis le début du XXe siècle, le tango a commencé à s’exporter pour devenir LA danse de salon de référence en Europe. Comme nous, en voyageant, le tango a beaucoup évolué car chacun y met sa touche personnelle provenant de sa propre culture.
 Le tango aujourd’hui a pris une telle ampleure dans le monde, que depuis 2009, il fait partie du patrimoine immatériel humain de l’UNESCO.
«  Le Tango est une tradition qui se déplace » Nathalie Clouet, pionnière du tango parisien
 
 
Comment se déroule le championnat ?
En réalité, le championnat fait partie d’un grand festival à Buenos Aires à l’honneur du tango, et d’autres genres similaires comme la milonga, une danse plus ancienne originaire de la Pampa argentine. Le festival se déroule du 13 au 26 août, soit 13 jours de spectacles, de cours de danse et de musique, mais la plus grande attraction reste le championnat mondial.
 Tous peuvent se présenter candidat à la grande compétition, et des milliers de danseurs s’inscrivent gratuitement chaque année. De ce fait, des tournois de pré-sélection ont lieu partout au monde, de San Francisco à Pékin en passant par Moscou.
 Ensuite viennent les demi-finales, lors du festival même à Buenos Aires, où tous les couples ayant atteint le top 5 de leur ville d’origine s’affrontent sur la piste. Seulement 20 couples resteront pour la finale, et enfin deux gagnants seront nommés par le jury « campeones mundiales de tango », un couple pour le tango de salon, un autre pour le tango de scène.
 
Tango de salon, tango de scène ?
Il y a deux types de tango dansé, le tango de salon et celui de scène. Ce dernier est une forme très libre, autorisant le couple à faire des mouvements plus acrobatiques, se quitter des bras et d’improviser, alors que le tango de salon respecte un certain nombre de règles, ils ne doivent jamais se quitter des bras par exemple. Voyez par vous-même la différence en observant les deux champions du monde de 2013 :
 
Il n’y a pas meilleur endroit au monde pour découvrir le tango comme il se doit qu’en Argentine, observez, dansez, vivez le tango et les milongas à Buenos Aires. avec Terra Argentina